LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:04

LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL
par ddchampo » 07 Fév 2008

Grâce à l'aide précieuse de notre amie Kheriset / Corinne, qui a eu la gentillesse d'abandonner un moment les rivages nubiens pour me traduire en français certains textes anglais , grâce également à l'ami "hiéro-spécialiste" Jean-François qui m'a conseillé et m'a permis d'incorporer certains mots en écriture hiéroglyphique dans le texte et par l'apport de connaissances que j'ai acquises en lisant certains auteurs et en surfant vers d'autres sites qui ont traité en détail le thème de la titulature royale , nous pouvons vous proposer cette synthèse originale des pages parcourues sur ce sujet .

N'hésitez pas à nous faire vos commentaires , et à souligner éventuellement des erreurs , des propos qui ne seraient pas justes , ou éloignés de ce qui passe , pour l'instant , pour être la "réalité" supposée la plus plausible ...


----------------------



Lorsqu'il accède au trône d'Egypte, le "prince" devient souverain/roi ("Pharaon") .
En plus du nom qui lui est donné à sa naissance , 4 autres noms lui sont attribués lors des cérémonies de l'intronisation - et/ou du couronnement.

Ces 5 noms distincts - qui sont soit un simple nom propre, soit une courte phrase, variant pour chaque pharaon - composent son identité , sa personnalité et les objectifs de son règne (programme politique) .

Chacun de ces 5 noms est introduit par un titre.
Exemple : Hr Narmer , Hr le titre, Narmer le nom.
Le titre est suivi parfois de plusieurs épithètes .

Le titre suivi du nom représente le "grand nom" rn wr .

Les 5 "grands noms" constituent la "titulature" (ou "protocole") royale traditionnelle des souverains d'Egypte , qui apparaît dès la Ière dynastie .

Formée graduellement au cours de l'Epoque archaïque et de l'Ancien Empire, ce n'est qu'à la fin de la Vème dynastie que la titulature royale nxbt comprend l'ensemble de ces 5 "grands noms" , et elle ne sera définitivement structurée qu'à partir de la XIIème dynastie .

Les 5 titres figurant dans la titulature royale sont :
1. le titre d'Horus
2. le titre des (Celui des) Deux Maîtresses , ou des Deux Déesses
3. le titre d'Horus d'Or ou Faucon d'Or
4. le titre de roi de Haute et Basse Egypte
5. le titre de fils de Rê .

Ces 5 titres se suivent dans un ordre canonique :
- canonique : conforme à une norme , à des règles
- ordre canonique : déterminé suivant un principe "immuable", invariable .

Chacun de ces titres exprime un concept spécifique de la royauté égyptienne .

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:06

C'est un résumé personnel , regroupant diverses informations piochées ici et là de livres et sur certains sites :

entre autres :
- Jean Vercoutter - L'Egypte et la vallée du Nil (tome1)
- Peter Clayton - Chronique des Pharaons
- Dominique Valbelle - Histoire de l'Etat pharaonique
- Grandet et Mathieu
- Immortelle Egypte - http://www.immortelleegypte.com
- L'Egypte Antique de JF. Bradu : http://jfbradu.free.fr/egypte/LE%20PHAR ... aon12.php3
- Passion égyptienne - http://www.passion-egyptienne.fr/
- 2 Terres : http://2terres.hautessavoie.net/tegypte ... tulatu.htm
- Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Titulature_des_pharaons
- Ancient Egypt : http://ancient-egypt.org/
- Egypt.edu : http://www.egypt.edu
- La Balance des 2 Terres : http://labalancedes2terres.free.fr/spip.php?article827
http://labalancedes2terres.free.fr/spip.php?article89

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:07

Le titre d'Horus suivi du nom d'Horus


C'est le plus ancien des titres royaux, et il est attesté à la fin du Prédynastique, avant même la formation de l'Etat égyptien .
Il représente le roi en tant qu'incarnation terrestre du dieu-faucon Horus - protecteur des rois, il leur communique sa puissance à travers le titre - fils d'Osiris et successeur du dieu-soleil Rê , qui dans la mythologie égyptienne est censé avoir règné sur terre aux origines de l'histoire .

Le nom d'Horus est inscrit dans un rectangle surmonté d'un faucon - coiffé (ou (non) du pschent royal [couronne rouge + couronne blanche] - et orné , à la partie inférieure d'une façade de bâtiment .
Cet ensemble , nommé serekh , représente la façade stylisée du palais royal , tandis que le faucon et le nom royal représentent le roi qui y réside .
Sur des modèles plus élaborés du Nouvel empire, Horus porte la double couronne accompagnée du soleil et d'un uraeus .

Au Prédynastique, le faucon Horus faisait réellement partie du nom du roi .
Exemple : Aha s'appelait Horus Aha , "l'Horus qui combat" .
Le nom d'Horus n'était pas le nom de naissance du roi .
C'était cependant le premier nom du roi , et il était adopté lors de son intronisation .
Le nom d'Horus semble prendre une grande importance et à cette période le nom personnel du roi ne semble avoir été utilisé que très rarement .

A l'époque de l'unification, les rois commencèrent à inscrire des épithètes dans leur serekh pour décrire un aspect d'Horus qu'ils pensaient incarner .
La nature des noms d'Horus reflète l'importance croissante donnée à la royauté au début de la période dynastique .
On le constate avec les noms des rois de la Ière dynastie qui expriment la nature agressive et coercitive de l'autorité (coercition : action de contraindre) , basée sur la force militaire à l'aube de la création de l'Etat égyptien .
Quelques exemples à la Ière dynastie :
Aha , " Horus qui combat "
Djer , " Horus le puissant "
Qaa , " Horus au bras levé " .

Au Prédynastique et au début de l'Ancien Empire, le nom d'Horus est donc le nom officiel du pharaon .
d'ailleurs, les plus anciens pharaons comme Narmer ou Aha ne sont connus que par leur nom d'Horus .

A la Ière dynastie, seul le nom de Semerkhet fait allusion à la théologie plutôt qu'à l'autorité agressive . Le nom smrXt signifie " compagnon de la corporation " , la corporation étant constituée de l'ensemble des principaux dieux du panthéon égyptien sur lequel régnait Horus .

On peut constater un point d'emphase* différent dans les titres d'Horus de la IIème dynastie , pendant laquelle l'Egypte traversa des périodes d'instabilité .
*[emphase : exagération dans le ton, dans les termes employés, dans les manières].
Le 1er roi de cette dynastie qui s'appelait Hotepsekhemwy (" Les Deux Puissances sont en paix ") rétablit l'ordre en Egypte après les difficultés que l'Etat rencontra à la fin de la Ière dynastie .
Les périodes d'instabilité se constatent sur le serekh de Peribsen où ne figure pas Horus mais le dieu rival, Seth .
A la fin de la IIème dynastie, Khasekhemwy (" Les Deux Puissances sont apparues ") accède au trone . Son serekh est particulier : il présente à la fois Horus et Seth .
Khasekhemwy aurait rétabli l'ordre après le chaos et fut sans doute l'un des rois les plus puissants du début de la période dynastique .

D'autres rois de la IIème dynastie choisissent des noms qui expriment les idéaux de la royauté dans des termes faisant ouvertement allusion à la théologie .
Exemples :
Nebrê , " Horus, Seigneur du Soleil "
Ninetjet , " Horus de nature divine "
Sekhemib Perenmaât , " Horus à la volonté puissante, défenseur de Maât " : le nom de Sekhemib Perenmaât renvoie pour la première fois au rôle principal du roi, consistant à maintenir la Maât .

Le titre d'Horus subsistera pendant toute l'histoire de l'Egypte pharaonique, et même les souverains lagides ou romains porteront eux aussi leur titre d'Horus : c'est ainsi que l'empereur Auguste se fera appeler " l'Horus , celui au bras puissant, le Grand de force " .
Ce titre perdit cependant de son importance vers la fin de l'Ancien Empire au profit du "nom de couronnement" .
Au nouvel Empire et jusqu'à la XXIIIème dynastie , le nom d'Horus est toujours précédé - sauf pour Hatchepsout - de l'épithète k3 sxm , signifiant taureau puissant .

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:08

Le titre des Deux Maîtresses ou de Nebty ,
suivi du nom de Nebty



Le titre de Nebty connu aussi comme "Celui des Deux Maîtresses" (ou des Deux Déesses) est le deuxième de la titulature complète, c'est aussi historiquement le deuxième apparu, et ce dès la fondation de l'Etat égyptien sous les rois de la Ière dynastie .
Den, 5ème roi de la Ière dynastie, est le premier roi connu ayant porté le titre de Nebty .
L'utilisation de ce titre par ce souverain peut indiquer qu'il y eut des réformes gouvernementales pendant son règne .

Nbty , les Deux Maîtresses : les 2 Déesses Nekhbet et Ouadjet sont posées chacune sur une corbeille , représentée par le hiéroglyphe nb , signifiant maître .
Le roi est placé sous la protection de la déesse-vautour Nekhbet Nxb.t d'El-Kab , déesse tutélaire de la Haute-Egypte , et de la déesse-cobra Ouadjet ( ou Outo) W3D.t de Dep (Bouto) .

Contrairement au titre d'Horus, déjà utilisé par les rois du Prédynastique, le titre de Nebty renferme la notion de la dualité de la royauté .
Il sert à définir la nature du pouvoir royal du pharaon .

Le choix de ces deux déesses qui représentent le Nord et le Sud , remonte à la période qui suit immédiatement l'unification .
El-Kab (centre cultuel de Nekhbet) et Buto (centre cultuel de Oudjet) représentent aussi la dualité géographique des Deux Terres (désert et marais) et étaient des villes importantes bien avant et pendant le Prédynastique .

Le concept nbty apparaît pendant le règne du roi Aha (Ière dynastie) .
Une étiquette en ivoire de la tombe de Neithhotep (probablement la mère de Aha) , à Naqada, montre le serekh de Aha : le roi face à un autel qui renferme les hiéroglyphes nbty .

Cette étiquette est le témoignage de l'existence du concept des "Deux Maîtresses" et de leur étroite connection avec le roi, très tôt à la première dynastie .
Cependant, cette étiquette ne prouve pas l'existence du titre royal de Nebty à cette époque .

De nombreux rois du début de l'époque dynastique inscrivaient leur prénom avec leur titre des "Deux Maîtresses" .

Ce nom fut relativement peu utilisé par les pharaons , étant rapidement supplanté par le "nom de couronnement"

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:09

Le titre d'Horus d'Or , suivi du nom d'Horus d'Or



Le titre d'Horus d'Or , apparu comme simple titre sous la IIIème dynastie, devient le 3ème titre de la titulature complète du pharaon sous la IVème dynastie .
Il apparaît dans ses premières formes à l'époque de Djoser .
Il fera systématiquement partie de la titulature à partir du Moyen Empire .

Certains pensent que sa signification exacte est inconnue , d'autres avancent des hypothèses qui ne font pas l'unanimité , mais de toute évidence il est encore sujet à discussion .

Il est représenté par le dieu-faucon Horus perché sur un collier d'or : le hiéroglyphe de l'or est nwb en égyptien .

- 1ère hypothèse :
on a suggéré que ces hiéroglyphes symbolisaient la victoire d'Horus sur Seth .
En effet , l'origine de Seth se situe à Ombos autrefois appelée nwbt ("la dorée") et Seth est d'ailleurs appelé l'Ombite .
Ce fut sans doute l'interprétation donnée pendant la période grecque , où l'opposition entre Horus et Seth était beaucoup plus prononcée qu'aux époques précédentes pendant lesquelles la signification du titre d'Horus d'Or pouvait être différente .

- 2ème hypothèse :
ce titre semblerait traduire une ancienne identification de Faucon Horus avec le soleil symbolisé par l'or , et par extension une identification du roi à l'Horus solaire .
La notion de l'or est étroitement liée à la notion d'éternité .
Le titre d'Horus pourrait comporter la même idée d'éternité et exprimer le voeu que le roi puisse devenir un Horus éternel .
Le corps du roi serait donc inaltérable et divin, comme le corps d'Horus , son incarnation .

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:10

Les résumés des 2 derniers titres arrivent , ne vous impatientez pas trop , mais j'ai été fort préoccupé ces temps-ci !

En attendant , je voue propose de consulter :

Les désignations de la « titulature » royale au Nouvel Empire
par Marie-Ange BOHEME

www.ifao.egnet.net/bifao/
Bifao078
art_21.pdf

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:10

Le titre de Roi de Haute et de Basse Egypte ou titre de couronnement,

n(y)sw.t bjty


suivi du nom de couronnement


Précédé du titre de "roi de Haute et Basse Egypte", n(y)sw.t bjty le quatrième nom est celui du couronnement ou d'intronisation , "nom de trône", "nom de Rê , souvent appelé - improprement - prénom.

Ce titre serait apparu pour la première fois sous le règne de Den / Oudimou (4è ou 5è pharaon de la Ière dynastie) .
Cependant, il faudra attendre la IIIè dynastie pour que ce nom de n(y)sw.t bjty soit couramment utilisé et devienne peu à peu le plus important de la titulature royale - à la place du nom d'Horus - et aussi le plus personnel .

Il est inscrit dans un cartouche , et c'est avec Snefrou (premier roi de la IVè dynastie) qu'il apparaît entouré du cartouche royal : sorte de boucle (cordelette) , à l'origine un cercle magique, étiré en ovale* et symbolisant tout ce que le soleil (Rê) entoure et que contrôle le roi, l'Univers qui appartient ainsi au Pharaon .
Notons qu'avec Djéser (IIIè dyn.) apparaît un premier cartouche, mais vide et de forme circulaire .
* Cette boucle aurait dû être ronde puisqu'elle véhicule l'idée d'éternité et qu'elle renferme la totalité de la création . Elle est allongée et ovale, à cause de la longueur des noms hiéroglyphiques qu'elle contient.
En général, le nom de couronnement se termine (ou plutôt, par antéposition honorifique, débute) par le symbole du soleil ( Ra ), représentant le Dieu Rê . Le signe Ra est donc toujours placé en tête dans le cartouche .
La présence systématique de l'élément Ra dans le nom de couronnement indique que celui-ci était attribué au roi lors de son intronisation et qu'il mettait le souverain en étroite relation avec le dieu solaire universel Rê .
Un des premiers exemples de Ra en tant qu'élément d'un nom de roi est celui de Khaf-Rê (Khephren) à la IVè dynastie .
Très souvent entre le titre n(y)sw.t bjty et le cartouche sont ajoutées les expressions nb tAwy, seigneur du Double-Pays (ou des Deux Terres), nTr nfr, dieu (ou manifestation divine) accompli (parfait), nb jr(.t)x.t, seigneur de l'accomplissement des rites .

n(y)sw.t bjty , littéralement celui du jonc et de l'abeille , celui qui appartient au jonc - plante symbolisant la Haute-Egypte - et à l'abeille - insecte ayant peut-être symbolisé la Basse-Egypte (le lien reste mystérieux), la signification de ce titre est donc riche de symbolisme, mais reste cependant complexe .
Le mot "roi" en égyptien ancien n'existe pas . Son équivalent le plus proche est l'expression n(y)sw.t bjty , d'où sa traduction usuelle de "roi de Haute et de Basse-Egypte", comme le faisaient les Grecs sur les inscriptions de l'époque ptolémaïque .
Cette traduction est restée mais ne correspond sans doute pas au sens originel .
L'idée serait mieux rendue par "Double Roi" ou "Roi des Dualités" . Il semble que le titre décrivait le rôle du roi en tant qu'incarnation de toutes les dualités qui constituaient le cosmos égyptien .
Ce titre reflète aussi les deux aspects de la royauté : divin et terrestre . L'élément n(y)sw.t pourrait représenter le caractère divin de la royauté, le roi incarnant le dieu Horus, tandis que l'élément bjty pourrait en représenter le caractère humain , spécialement dans son rôle de chef de l'Etat et du gouvernement .


----------------------


Les 4 premiers noms sont attibués au roi lors de son couronnement . S'ils sont réputés avoir été formés par la volonté des dieux, ce sont des hommes, les prêtres-lecteurs , qui les formulent et les proclament, sur l'ordre du nouveau roi .
Ces noms sont à la fois une définition de la personne royale et un programme politique pour le règne qui commence .
Cette élaboration de ces 4 noms, d'inspiration divine, par les prêtres-lecteurs prend sans doute un certain temps . Mais il est certain que ces noms sont fin prêts pour le couronnement, et proclamés dès cet instant .
Il est tentant de placer ce couronnement le lendemain de l'enterrement du précédent roi, ce qui donnerait une période de 70 jours aux prêtres-lecteurs pour l'élaboration du protocole .
Toutefois, il est impossible de prouver cette hypothèse, et certains contre-exemples semblent exister (Ramsès III, Ramsès IV) .

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par ddchampo le Dim 8 Juin - 15:12

http://www.ddchampo.com/post257665.html

_________________
ddchampo / Didier lberquin@hotmail.com

L'Egypte de ddchampo ---> http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm
avatar
ddchampo
Admin

Nombre de messages : 1635
Age : 69
Localisation : 89 / Yonne
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/egypte.ddchampo/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TITULATURE ROYALE ou LE PROTOCOLE ROYAL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum